ACCUEIL >>Autisme régressif
Sur le Web
Autisme régressif

dimanche 10 juin 2007 , par Christian Portal

Voir en ligne : Journal de l’Environnement

Les informations de ce sujet sont tirées du « journal de l’environnement », dans un article de Bérengère Lepetit.

 Autisme : exploration de la piste environnementale

D’après le Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies, on observe une augmentation considérable des cas d’autisme.

Près d’un enfant sur 150 aux États-Unis souffrirait actuellement d’autisme selon le Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention, CDC). Les cas seraient passés outre-Atlantique de 1 cas sur 10.000 enfants au cours des années 1980 à 1 cas sur 166 en 2003. Au regard de ces chiffres, certains crient déjà à « l’épidémie » et y voient le signe d’une dégradation marquée de l’environnement.

Selon Eric Fombonne, ex-chercheur de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et actuel titulaire de la chaire de recherche en psychiatrie de l’enfance à l’université McGill de Montréal [1], les chiffres ont été croissants au fil du temps, certes, mais cela s’explique en partie par le fait que les connaissances sur la maladie se précisent. Il y a quelques années, les médecins ne recensaient pas l’ensemble des troubles de type autistique, comme les formes atypiques ou le syndrome d’Asperger [2].

Actuellement, les recherches sur le sujet se concentrent sur deux possibilités : l’origine génétique, d’une part, qui a déjà été l’objet d’un certain nombre de recherches et d’autre part, l’autisme déclenché par l’environnement, notamment les vaccins. Le principal suspect est le Thimérosal, un agent de conservation utilisé dans les vaccins contre la diphtérie, le tétanos ou l’hépatite B. Ce produit est fait en grande partie de mercure, un élément réputé pour sa neurotoxicité. Selon cette hypothèse, les autistes auraient été exposés à des doses de mercure bien au-dessus des normales permises pour des enfants en bas âge, ce qui entraînerait des troubles du développement. Ce composé a été depuis retiré de la composition de la plupart des vaccins. Certains chercheurs suspectent également des conservateurs alimentaires, des pesticides, ou d’autres variétés de produits chimiques.


 Commentaires

Le titre de l’article paru dans le « Journal de l’environnement » est tendancieux. Il parle des causes environnementales de l’autisme alors qu’il s’agirait - les preuves s’accumulent - d’effets indésirables de traitements [3].

D’ailleurs peut on appeler traitements des injections systématiques faites à dates fixes par des obligations légales ? Or les vaccins sont considérés comme des médicaments et à ce titre devraient être prescrits individuellement à des personnes pour lesquelles une évaluation a été faites. Cette évaluation a pour but de vérifier l’état immunitaire de la personne, la nécessité ou l’opportunité de la vaccination, sa capacité à supporter les effets du vaccin et ensuite en confirmer l’effet positif et s’assurer de l’absence d’effets secondaires.

Cette procédure doit s’appliquer à chacun des actes vaccinaux et doit engager la responsabilité personnelle du médecin qui la pratique et non une responsabilité diluée entre l’État, le laboratoire et le médecin. Chacun pouvant légitimement se retourner contre les autres.

On constate ainsi que les journaux ou groupes militants qui s’intéressent aux conditions environnementales exonèrent par avance l’acte médical de toute responsabilité toxique, comme si il existait des produits chimiques nobles, les médicaments, et des toxiques ignobles, les pesticides et autres produits de l’industrie chimique.

Je le répète régulièrement, ce sont les mêmes actionnaires, les mêmes groupes chimiques, les mêmes intérêts économiques et les mêmes paradigmes qui conduisent à des démarches analogues. Alors, il est temps de favoriser les alternatives écologiques au lieu de les pénaliser et même de les criminaliser. Le refus de vaccination était puni récemment de 3750 € d’amende !

Boutons pour partager l'information

[1« L’autisme, une épidémie ? » Article de l’Inserm daté de mai 2006

[2Le syndrome d’Asperger est un trouble du développement psycho-affectif ayant des conséquences sur l’interaction sociale, la sensorialité, la communication

[3Voir le dernier livre à paraître de Sylvie Simon qui relie l’autisme régressif et le vaccin ROR.

Répondre à cet article


Mots-clés de l'article
En bref...
Du même auteur

Christian Portal
 Stratégies pour les médecines non conventionnelles
 Proposition d’article pour l’Ecologiste
 La médecine chimique n’a pas d’avenir
 Analyse critique du programme santé des Verts
 Après les journées d’été des Verts
 Fiches thématiques
 Quelles évaluations nous propose t’on ?
 Des enfants cobayes à New York
 Concept d’écomédecines
 Etat des recherches en MNC
 Médicaments ; effets indésirables
 Les mnc, alternatives ou complémentaires ?
 Les Verts ne soutiennent pas une démarche écologique en matière de santé
 Les impasses d’une médecine chimique
 Il serait surprenant que les OGM ne soit pas toxiques !
 Petite philosophie pour le loup et l’agneau
 Dossier SIDA
 Quand les homéopathes se rangent du côté du pouvoir
 ACECOMED, un collectif au service des médecines écologiques
 MÉDECINES NON CONVENTIONNELLES & MONDE POLITIQUE
 Le conseil départemental de l’ordre des médecins adopte une position novatrice et courageuse.
 Refondation de l’écologie politique
 Amaroli animal ?
 Les médicaments dans les eaux : enfin une évaluation des risques
 Rejets de polluants émergents : les incertitudes
 Du Prozac dans l’environnement
 Toxicité du paracétamol dans les eaux usées
 Holodent, le site d’Estelle Vereeck
 Dites non aux OGM
 Dialogues en humanité
 Soutiens
 ACECOMED, qui sommes nous ?
 Manifeste pour une médecine écologique
 Le colloque du 28 octobre 2006
 Le comité directeur
 Sites amis santé
 Le prix Rodgers pour récompenser les médecins et chercheurs en médecin
 Associations membres du collectif
 Quiproquos sur ordonnance
 « La conquête de la santé » publié aux éditions Dangles du Dr Pierre Oudinot
 Ce qu’on nous cache sur les vaccins
 Médicaments dans l’eau : différents acteurs mobilisés
 La santé n’est pas une marchandise !
 Une surconsommation d’opioïdes sur ordonnance !
 La médecine sénégalaise
 Les risques du vaccin anti-grippe
 Intoxications au mercure, attention aux amalgames !
 Dispensaire Hahnemann
 Des médicaments dans l’eau du robinet
 Les pesticides, l’étau se resserre !
 Accidents médicamenteux : « Un arrêté qui fait mal »
 Rapport de l’OMS sur les médecines traditionnelles
 ACECOMED interrogé pour la phase finale du Grenelle
 ACECOMED et le Grenelle de l’environnement
 Une première émission sur la pollution par les médicaments sur Direct8
 Croyance et homéopathie
 Le Vioxx© ou l’exception française !
 Vaccin et désinformation !
 Cancer : espoirs et désinformation
 Rejoignez la résistance écologique !
 Interview de Claude Bourguignon
 Le Codex Alimentarius, quelles menaces ?
 Le psychotrope nouveau est arrivé !
 Censure scientifique
 Conférence de la fondation Denis Guichard
 Contact
 L’écologiste n°27 est paru
 Ne donnez pas au Téléthon !
 Mourir pour quelques boutons ?
 Menaces sur la Ferme de Sainte Marthe
 Le courage du comité d’éthique du Conseil Départemental de l’Ordre de la Côte d’Or
 Une heure pour la planète
 Attention, la colère gronde !
 La Terre Sinon Rien
 Programme des conférences de Christian Portal
 Reportage cosmétique bio : à la fortune du pot… de terre
 « Pour une médecine écologique »
 Sylvie Simon
 Patrick Lemoine
 Hervé Staub
 La santé à deux vitesses
 Sites amis bio et bien-être
 Programme de La Terre Sinon Rien
 Des enfants cobayes à New York
 Revue de presse
 CHIMIOTHÉRAPIE : Des taux de réussite autour de... 2,2 % !
 S’informer sur la vaccination contre la grippe A/H1N1
 Interview médecine écologique
 Yvette Parès
 La culpabilité et la peur, les deux outils de la contrainte
 Imposture médiatique
 Pourquoi parler de la lèpre ?
 Interview de Christian Portal au salon ZEN
 Vous l’avez aimé, partagez le !
 Ni Téléthon, ni Sidaction
 Articles d’Yvette Parès
 Grippe, florilège d’informations
 Pour une éducation physique non sportive
 Evidence based medecine ou bon-sens ?
 Solutions locales pour un désordre global
 Marie-Joséphine Grosjean
 Un nouveau réseau pour le collectif ACECOMED
 Pourquoi je ne soutiendrai plus le MDRGF
 Rejoignez le réseau ACECOMED
 Claire Séverac
 Décès d’Yvette Parès
 Initiative citoyenne
 Le Médiator®, une affaire exemplaire !
 Médecine et agriculture, une même dérive
 Comment dépasser l’analyse primaire sur le Mediator®
 Yvette Parès, une vie exemplaire !
 Affaire Gardénal, un triple déni !
 Pourquoi l’idée écologique avance-t-elle si lentement ?
 Vers un chaos médical ?
 3 minutes pour la santé
 Le journal Le Monde s’intéresse aux alternatives médicales.
 Fêtes des simples : 1 et 2 octobre
 Menace sur nos neurones
 Se soigner sans s’empoisonner, éditions Elie et Mado
 Comment se procurer « Se soigner sans s’empoisonner »
 « Si ! Ça se peut », un livre de Sylvie Renault
 Vers un mouvement mutualiste des valeurs écologistes
 La médecine par le petit bout de la lorgnette
 Disparition du Dr André Gernez
 Disparition de Sylvie Simon
 COMMUNIQUE DE PRESSE de la Confédération...
 Nouvelles stratégies de l’OMS pour les médecines traditionnelles 2014-2023
 Parution de la réédition de « Pour une médecine écologique »
 Bande annonce du livre
 Prochain évènements Automne 2016

SPIP

Pour une médecine écologique

  Pluralisme thérapeutique  







Rejoignez le réseau ACECOMED
retour au sommaire