Une brève du site : Pour une médecine écologique
Mise en ligne le : 16 août 2006
Dans la rubrique : Dossiers documentaires
C’était il y a plus de 10 ans, et Kouchner était visionnaire !

En Juin 1995, il (Bernard Kouchner) confiait à la Revue des deux mondes, dans un article intitulé (Médecine et cruauté)

« [...] Notre système médical est devenu pervers au point que l’intérêt des médecins peut être parfois contradictoire avec celui des malades [...] Et je ne ferai même pas référence ici au chiffre faramineux d’appendices enlevés sans raison pathologique valable dans les cliniques françaises à une certaine époque. Ni aux vessies, dont les chirurgiens -mais méritent-ils encore ce nom- ont fait l’ablation simplement pour augmenter leurs chiffres d’affaires, ni aux trafics de prothèse de certains orthopédistes malhonnêtes qui tentent de profiter d’un système diabolique [...]. Nous avons fait de grands progrès en sciences médicales, mais nous avons perdu de vue l’essentiel : les personnes ! |...] La sécurité sociale, à laquelle les français tiennent tant, éclatera bien vite si l’on ne la modifie pas profondément. Les petites réformes ne feront que retarder l’échéance. Une critique des pensées et des pratiques médicales s’impose dans notre pays. Réformons les études médicales, on y apprend trop de statistiques (pour la plupart d’ailleurs falsifiées, mensongères, erronées et fallacieuses !), pas assez d’humanisme, les CHU doivent privilégier les sciences humaines et sociales !... »