Parution de la réédition de « Pour une médecine écologique »

 
  • vendredi 19 février 2016.
  • Après des débuts prometteurs, plus de 1500 ouvrages vendus, la trajectoire de ce livre a été stoppée par la mise en liquidation de la maison d’édition Alphée Jean-Paul Bertrand. Après la parution en 2011 d’un second livre, « Se soigner sans s’empoisonner », j’ai souhaité relancer la carrière de ce premier livre. c’est maintenant chose faite !

    Je dois tout d’abord remercier Sylvie Simon qui a cru à la qualité de ce livre et qui l’a proposé à Jean Paul Bertrand, facilitant ainsi les premières étapes du chemin de croix de la parution d’un premier ouvrage.

    Je dois également remercier Jean Paul Bertrand, aujourd’hui décédé, qui a montré son enthousiasme immédiat et a mis à disposition l’équipe éditoriale afin d’améliorer l’écriture, forcément perfectible d’un premier livre.

    Bien que ce livre n’eut pas terminé sa carrière et comme les dernières informations dataient de 2007, il nécessitait une réactualisation. Je me suis donc attaché à rechercher les nouveautés et réorienter le contenu en fonction des évolutions, quelquefois radicales, qui ont jalonné ces 8 dernières années. En effet, certaines viennent confirmer mon propos et d’autres, qui pourraient le démentir, du moins momentanément, doivent être remises en perspective dans une optique de plus long terme ou à travers des considérations éthiques.

    L’agriculture et la médecine sont intimement liées. Hippocrate disait déjà « que ton aliment soit ton premier médicament ». Or depuis la dernière guerre, ces deux domaines ont suivi le même chemin, accompagnés par les progrès de la chimie.

    En France, l’alimentation est un aspect fondamental, et des méthodes agricoles écologiques ont fini par émerger.

    Je fais l’hypothèse, et le démontre, que la médecine a suivi les mêmes dérives que l’agriculture chimique et présente les mêmes défauts que cette dernière :

    Cet ouvrage tente de nous inciter à réorienter nos pratiques médicales vers des démarches plus respectueuses de la vie, moins toxiques, moins coûteuses et plus humanistes.


    Christian Portal est né le 2 juillet 1954, à Suresnes (92). Il est professeur d’éducation physique et sportive depuis 1978. Son intérêt s’est ensuite porté vers l’écologie et en particulier dans une démarche d’autonomie dans tous les domaines. Sa volonté de réunir les thérapeutes et les patients dans un grand mouvement solidaire s’est soldée par la création en 2006 du collectif ACECOMED (Agir pour une médecine écologique). Il est l’animateur de deux sites Internet :


    Un article du site : Pour une médecine écologique
    http://www.medecine-ecologique.info/article.php3?id_article=204