ACCUEIL >>Autocorrection de la posture
Sur le Web
Autocorrection de la posture

lundi 2 avril 2007 , par Bogumila Cyrulik


Cette recherche en biomécanique et kinésithérapie fonctionnelle met fin à toutes les théories et demi-solutions aux problèmes musculo-squelettiques.

Non, cela ne supprime pas la rééducation et permet le diagnostic adéquat. La chercheuse polonaise, depuis 1981 en France se penchée sur les problèmes de nos douleurs, sans la recherche clinique, mais en partant de principe que l’humain du fait de sa position debout ne soit pas destiné à subir des douleurs.

La première cause de dysfonctionnements des articulations vient tout simplement de changement biomécaniques. Ces lois chez l’homme provoqueront la même usure (telle une voiture dans les pneus sont mal gonflés).

Les articulations se trouvant dans le bon axe, ne craquent pas. Le craquement des articulations c’est le premier signe de désaccord dans leur structure. Les articulations n’étant plus en axe, sollicitées souvent par les gestes répétitifs de la vie, vont s’user. Ce désaccord réduit la mobilité des articulations. L’homme n’est plus en équilibre, la chaine des articulations étant modifiée n’a plus la même capacité à amortir les chocs. A la place de petites douleurs musculaires, les ligaments se déchirent ou l’os se fracture. De plus en plus des médecins dans le monde reconnaissent cette approche, en la proposant surtout aux sportifs.

En novembre 2006 dans la rubrique Publimessage, Biocontact a présenté la méthode pour l’hygiène musculaire et articulaire.

Pour plus d’informations et tout renseignement auprès du docteur ès science Bogumila Cyrulik,

3 rue Paulhan

78 140 Vélizy,

tel. 01 30 70 81 31,

ou sur le site internet www.ora-lora.com,

De nombreuses personnes ayant déjà pratiqué la méthode nous ont fait part de leur satisfaction.

Boutons pour partager l'information

Répondre à cet article


Mots-clés de l'article
En bref...
Du même auteur

Bogumila Cyrulik

SPIP

Pour une médecine écologique

  Pluralisme thérapeutique  







Rejoignez le réseau ACECOMED
retour au sommaire